Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Faits de société > Émoi dans le diocèse de Nantes :un professeur consacré de l’enseignement (...)

Émoi dans le diocèse de Nantes :un professeur consacré de l’enseignement catholique change de sexe pendant l’été

samedi 4 septembre 2010

Emoi dans le diocèse de Nantes un professeur consacré de sciences naturelles dans un établissement privé catholique de la banlieue nantaise a changé de sexe au cours de l’été !

Selon une information publiée par le quotidien Le Confessional-Océan vendredi et confirmée par la direction diocésaine.
Le Père "Vincent" est devenu "Martine" jeudi, pour accueillir les élèves le jour de la rentrée. :-)

Le directeur du lycée Saint-Dominique de Saint-Herblain fortement secoué par la nouvelle a indiqué avoir transmis, en lien avec l’Association des parents d’élèves de l’enseignement libre (APEL), un courrier aux parents d’élèves pour les informer de cette situation nouvelle avant la rentrée.... dans des termes sirupeux et des cactus pleins les dents... qui l’ont obligé à prendre une semaine de repos ; les priant en outre de bien vouloir continuer à faire confiance dans le sérieux de l’éducation morale de l’établissement

"Ce changement d’identité est un cheminement spirituel personnel qui s’impose à nous, et nous n’avons pas à nous positionner là-dessus...les voies du Seigneur sont impénétrables...", a expliqué le Directeur. Pour lui ce qui compte "c’est le travail au quotidien et le professionnalisme de ce professeur"....et surtout qu’aucun élève ne quitte l’établissement afin de ne pas grever les finances de l’établissement et du diocèse

Dans un communiqué, la direction diocésaine de l’enseignement catholique a ajouté que l’établissement "avait fait le choix de l’information et du dialogue en restant à la disposition des parents et en accompagnant toute demande d’élève"....qui voudrait en faire autant ... Elle souhaite aussi que "Martine" garde une attitude chaste et respectueuse avec ses élèves ...et s’abstienne de toute "maternité" mal venue ( sans l’aide de contraception ni de préservatifs bien entendu !)

La direction diocésaine a précisé qu’elle avait "proposé au professeur concerné, dans le but de faciliter son changement d’identité, de prendre un congé de formation d’un an ou deux ou de pouvoir exercer dans un autre établissement : séminaire, chorale...voire de se retirer dans un monastère ...ou être placé dans une synécure comme le frère Georges de Léoncel...à l’abri du monde des "médisants"...dans les iles vierges...ou au Vatican...

Interrogée par Le Confessional-Océan, une représentante de l’APEL du lycée a estimé qu’il s’agissait "d’un choix personnel parfaitement légitime et nous avons cherché à l’accompagner afin que cette rentrée se passe de la meilleure des manières"....sans faire tache d’huile !...à chaque vacances scolaires : cela met les enfants dans un embarras terrible et comment s’identifier à un sexe défini... !

Une psychologue de la direction diocésaine est intervenue sur place le jour de la rentrée....non pour les élèves... mais pour les membres de la hiérarchie et les clercs du diocèse qui selon l’évêque doit être remis au plus vite dans le droit chemin( car les nones sont assez nombreuses comme cela dans le diocèse !) ...et les parents

Corollaire : dans le diocèse de Valence le frère Georges de Léoncel ( prêtre le plus inoccupé de France et moine escroc)...envisagerait la même démarche : il désire être appelé désormais "Georgette" par ses groupies.... et assure avoir par le passé eu plusieurs dénis de grossesse . Il conviendrait de perquisitionner le frigo à hosties et à vin de messe pour s’en assurer...

Mgr La fraise l’évêque du lieu au "valseur flottant "a accueilli avec joie et respect la nouvelle...consacrée...

La nouvelle évangélisation est en marche mes amis !


Voir en ligne : abbaye de Léoncel