Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Humour > Non mes soeurs ! courir à l’office ne fait plus mal aux seins (...)

Humour

Non mes soeurs ! courir à l’office ne fait plus mal aux seins !

Une page d’information de la bonneterie St Martin sur les sous vêtements d’Eglise

samedi 7 octobre 2006, par frere francois

A l’occasion de la rentrée des séminaires et autres communautés monastiques la Bonneterie St Martin fournisseur patenté des sous vêtements d’Eglise depuis plusieurs siècles nous prie d’insérer ces informations tirées des dernières recherches en matière de sous vêtements d’Eglise

Les soutiens-gorge à balconnets et frou-frous si prisés des religieuses, les slips kangourous pour homme-tigres que les séminaristes , les vicaires et même les prélats ( dont Mgr Barbaresque) s’arrachent, c’est peut-être sympa mais... pas très efficace dès qu’on bouge.
Pour l’office et/ou même simplement pour bouger, le port de sous-vêtements adaptés est vraiment très important.

Chez les femmes en Eglise par exemple, les seins ne sont soutenus que par la peau. Aucun muscle dans l’affaire.
Pendant une course à pied, ils subissent des accélérations jusqu’à 8 fois celle de la pesanteur, et des amplitudes qui peuvent atteindre 10cm ! De quoi faire mal... et que de fois n’a-t-on pas entendu a l’entrée des offices du matin dans les communautés alors que toutes ces braves soeurs sont en retard , crier "arrête de courir si vite ! ça me fait mal aux seins !"... les vergetures sans doutes ! ...ou quelques gerçures liées aux manipulations onaniques nocturnes ...vite confessées à Monsieur l’abbé qui s’en pourlèche déjà !...mais qui sont plus longues à cicatriser même avec du Saint chrême

Chez les hommes d’Eglise ce n’est guère mieux. La course rapide, les sauts "en ciseau" par dessus la clôture ou la barrière du choeur voir un ami ou un enfant de coeur... la station assise très prolongée au confessionnal avec ses habituelles tensions provoquent ballottements ou torsions gênantes....sans parler des odeurs !

Frottements, ballottements, humidité, blessures...autant de désagréments susceptibles de réduire à néant les bonnes résolutions spirituelles de la rentrée ! Aussi que vous fassiez de la compétition ou simplement célébriez des offices le week-end, si vous avez des postures de travail éprouvantes, pensez donc à vous habiller dessous, comme il faut.

Pour les femmes, des soutiens-gorge de maintien limitent les sollicitations excessives en absorbant jusqu’aux deux-tiers des accélérations.

Les hommes non plus ne sont pas oubliés, puisqu’ils disposent de shorts et autres slips brodés de scènes évangéliques dotés de coquilles doublées qui atténuent les oscillations gênantes....et préservent les yeux chastes des enfants...

Le choix des tissus et des fibres aussi, a son importance. Il permet en effet de privilégier la douceur et le confort, et d’assurer la meilleure évacuation de la transpiration.

Et puis ce ne sont plus désormais, des articles " typiquement cléricaux". Simplement des produits d’habillement comme les autres. Ces sous-vêtements n’ont en effet plus rien d’orthopédique. Ils ne sacrifient plus à l’esthétique. Et on les trouve non plus chez les "bandagistes" comme autrefois, mais tout simplement... dans les magasins diocésains. ( qui ne payent pas de taxes ! comme vous le savez !)

Une belle avancée de la nouvelle évangélisation mes amis !



***ce texte qui se veut uniquement humoristique et divertissant (certes pas toujours de très bon goût je l’avoue !) sans aucune intention insultante et/ou discriminante envers qui que ce soit est une pure fiction aussi toute ressemblance avec des personnes ou des faits réels existants ou ayant existés serait pure coïncidence et entièrement fortuite ***