Bulletin de l’Ermitage

Accueil > De beaux écrits > Qui donc est Dieu ?

Qui donc est Dieu ?

lundi 28 octobre 2002, par frere francois

« Dieu, c’est le nom de quelqu’un qui a des milliers de noms.

Il s’appelle silence, aurore, personne, lilas...
et des tas d’autres noms...
mais ce n’est pas possible de les dire tous...
une vie entière n’y suffirait pas...
et c’est pour aller plus vite qu’on a inventé un nom comme celui-là,
Dieu,

un nom pour dire tous les noms,
un nom pour dire quelqu’un qui est partout,
sauf dans les églises, les mairies, les écoles... et tout ce qui ressemble, de près ou de loin, à une maison.

Car Dieu est dehors, tout le temps,
par n’importe quel temps, même l’hiver,
et il s’endort dans la neige
et la neige pour lui se fait douce,
elle ne lui donne que sa blancheur avec quelques étoiles piquées dessus,
elle garde pour elle la brûlure du froid.

Dieu n’a pas de maison,
il n’en a pas besoin
et d’ailleurs lorsqu’il voit une maison, il ouvre les portes, déchire les murs, brûle les fenêtres
et c’est tout qui entre avec lui, le jour, la nuit, le rouge, le noir,
tout et dans n’importe quel ordre,

et alors...

et alors seulement...
les maisons deviennent supportables,
alors seulement on peut les habiter,
puisqu’il y a tout dedans, le soleil, la lune, la vie très folle, la douceur très grande de la folie, les yeux pervenche de la folie... »

(La souveraineté du vide, Fata Morgana, p. 32-34).