Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Là où seule la musique permet d’aller... > La musique qui venait de l’Océan > Höre Israël de l’Oratorio ELIAS de Felix Mendelsohn Bartholdy

La musique qui venait de l’océan

Höre Israël de l’Oratorio ELIAS de Felix Mendelsohn Bartholdy

en union avec nos amis Roms

vendredi 14 septembre 2012, par Nat et Nico

MUSIQUE : Höre Israël de l’Oratorio ELIAS de Felix Mendelsohn Bartholdy

Deux splendides interprétation de cet oratorio pour notre prière de ce soir en union avec nos amis Roms

La première avec un remarquable petit soliste du choeur des garçons de la CHORAKADEMIE de DORTMUND

Höre, Israel, höre des Herren Stimme !
Ach, daß du merkest auf sein Gebot !
Aber wer glaubt unserer Predigt, und wem wird der Arm des Herr
geoffenbart ?

Ecoute, Israël, écoute la voix du Seigneur ! (d’ap. Dt 6, 4 ; 8, 20)
Ah, si tu étais attentif à son commandement ! (Es 48, 18)
Mais, qui croit nos prédictions, et à qui le bras du Seigneur s’est-il
manifesté ? (Es 53, 1)

Rezitativ
So spricht der Herr, der Erlöser Israels, sein Heiliger, zum Knecht,
der unter den Tyrannen ist, so spricht der Herr :

Ainsi parle le Seigneur, le rédempteur d’Israël, son saint, à son serviteur,
qui est soumis aux tyrans, ainsi parle le Seigneur. (Es 49,7)

Arie
Ich bin euer Tröster. Weiche nicht, denn ich bin dein Gott !
Ich stärke dich ! Wer bist du denn, daß du dich vor Menschen fürchtest,
die doch sterben ? Und vergissest des Herrn, der dich gemacht hat,
der den Himmel ausbreitet und die Erde gegründet. Wer bist du denn ?

Je suis ton consolateur. (Es 51, 12) Ne recule pas, car je suis ton
Dieu ! (Es 41, 10)
Je te conforte ! Qui es-tu donc, qui tremblerais devant des hommes,
qui pourtant meurent ? Et tu oublierais le Seigneur, qui t’a fait,
qui a déployé le ciel et bâti la terre. Qui es-tu donc ?(Es 51, 12-13)

La deuxième interprétation sera celle d’un autre soliste du Wieltener Sängerknaben cette fois-ci

Bonne méditation !

en union avec tous les roms injustement martyrisés ou terrorisés en France

LES LOUPIOTS