Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Miettes érémitiques au naturel et à la sauce piquante > L’obscur sentier de la mort...

Miettes érémitiques

L’obscur sentier de la mort...

Par frère François

jeudi 16 août 2012, par frere francois

Pour ce nouveau message j’aurai aimé vous parler de ce que nous découvrons ici au Japon,
vous faire partager le charme de cet exotisme si savoureux,
vous donner envie peut-être de venir mettre vos pas dans les nôtres

hélas !

un lettre angoissée d’un ami intime de Lyon
suivie de plusieurs "coups de fils" nous ont accablés
nous qui le sommes déjà par la chaleur, mais aussi par notre découverte des exclus ici... au Japon

Mais là il s’agit des amis de nous tous ,
particulièrement des enfants, qui ont vu leur pauvres biens défaits, leur pauvre logements détruits avec brutalité ...

une fois de plus...

...et eux désormais errent désespérés sur l’asphalte de ma ville natale... par plus de 30°C à l’ombre...

leur crime.?

..être nés ROM !

et d’être dans un pays qui désormais se sert de l’étranger comme d’un exutoire à ses faiblesses, à ses peurs ...à ses crises

Qui n’a jamais vécu dans un camp Rom
qui n’a jamais plongé son regard au fond de ceux de ce "peuple" si injustement maudit
qui ne connaît ni la violence ni la haine

mais qui comme les Juifs naguère sont condamnés par les "nantis" à errer ... sans avoir le droit de s’asseoir quelque part...
et a être chassés dès qu’il osent s’installer

Qui n’a jamais vu comment ce peuple pleure en silence d’une simple grimace
avant de hurler un chant de détresse
ne peut comprendre

et qui peut comprendre ?...

puisque si peu osent les fréquenter...
se contentant des "on dit" dont on fait désormais une politique et un racisme inadmissible...

La France nouveau pays de l’apartheid
la France pays des déportations
la France pays xénophobe et ses nouvelles "ratonades"
les "rominades"...les "gitanades"

J’invite tous ceux à qui il reste un peu de sensibilité
ou de coeur
à se lever
et à crier leur indignation

Nous nous sommes atterrés !

en 2012... le retour des exclusions comme naguère les lépreux

et une religion morte...d’un certain Nazaréen qui osait les embrasser
ou les aider

et fustigeait les sépulcres blanchis
ceux qui font semblant de s’attacher aux idées
et en fait ne cherchent qu’à préserver leurs petits commerces

et qui sont déjà morts intellectuellement et spirituellement

des morts qui se traînent à côté de leur graisse

Laissez nous gerber de honte et de mépris

et faire silence...

Bonne nuit

ff+