Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Jess’s corner > Les toiles du moinillon > La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara (1956)

Les Toiles du Moinillon

La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara (1956)

par JESS

dimanche 10 juin 2012, par Jess

Gabin , Bourvil... des acteurs exceptionnels...

Un film en apparence sans importance ...en fait un vrai parcours initiatique

Une longue marche de nuit à travers les quartiers de Paris qui va permettre à Grandgil d’exposer à Martin par des exemples concrets les limites de la race humaine....

Martin est bousculé par les extravagances outrancières de Grandgil. Il se prend au jeu de la puissance que représente ce peintre désabusé qui s’amuse à déstabiliser ses contemporains, qu’il juge faibles et sans envergure, par des remarques acerbes.

Ce cheminement dans Paris, surtout dans sa conclusion, va cependant replacer Grandgil qui au départ prend cette randonnée comme un aimable divertissement dans un rôle responsable où il devra faire preuve de sagesse et de réflexion pour sauver la vie de son camarade....

Mais commençons depuis le début...

Paris, 1942. Chauffeur de taxi au chômage, Marcel Martin gagne sa vie en livrant des colis au marché noir. Un jour, il doit transporter à pied, à l’autre bout de la capitale, quatre valises contenant un cochon découpé....


La traversée de Paris 1 par esclavedelabsolu

http://dai.ly/hTki7B

http://dai.ly/9zIMJP

http://dai.ly/eDkchw

http://dai.ly/exO9zI