Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Jess’s corner > Les toiles du moinillon > Le salaire de la peur - Henri-Georges Clouzot (1953)

Les Toiles du Moinillon

Le salaire de la peur - Henri-Georges Clouzot (1953)

par JESS

vendredi 1er juin 2012, par Jess

Un classique...

Las Piedras est un petit village d’Amérique centrale où se retrouve un échantillonnage cosmopolite de paumés : des Allemands, des Italiens, des Français, des Espagnols, tous indésirables dans leurs pays d’origine.
Pour ces pauvres hères, aucune planche de salut possible : le prix du billet d’avion leur est à jamais inaccessible et il leur est impossible d’obtenir du travail de la compagnie américaine qui exploite les puits de pétrole, seule richesse de la région.

Comme quoi les problèmes d’immigration ne datent pas d’aujourd’hui...

Aussi, lorsqu’à la suite de l’incendie d’un puits, la compagnie pétrolière propose une somme considérable pour convoyer sur les lieux du sinistre deux camions de nitroglycérine, tous les vagabonds sont volontaires....

Quatre hommes sont choisis après de dures épreuves : deux français, Mario et Jo, un italien, Luigi, un allemand, Bimba.

Le long voyage commence, ponctué de passages difficiles et de scènes tragiques. Luigi et Bimba disparaissent dans l’explosion de leur camion ; Jo meurt de la gangrène quelques instants avant de toucher au but.

Seul rescapé du voyage, Mario empoche deux fois la prime et repart, le coeur en fête, vers Las Piedras et Linda qui l’attend. Mais, tout à sa joie, il perd le contrôle de son camion et s’écrase dans le ravin.

Film psychologique puis road movie dans sa seconde partie, le film étudie les rapports de domination entre Mario et Jo. Le premier admire d’abord le second qu’il prend pour un dur avant de le voir s’effondrer durant le voyage....

vous aimerez voir ou revoir

enjoy

JESS