Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Miettes érémitiques au naturel et à la sauce piquante > 3ème Bougie de l’Avent

Miettes érémitiques

3ème Bougie de l’Avent

Le nécessaire libre accès à la culture

dimanche 18 décembre 2011, par frere francois

Une 3ème bougie de l’avent qui a bien du retard

Outre le temps pluvieux à souhait qui transforme notre "ranch" en véritable lac de boue il a fallu emmener toute la communauté pour la visite médicale trimestrielle ...
et oui il n’y a pas que Jess ni votre serviteur a devoir fréquenter les médecins... et autres dentistes heureusement ceux-ci sont moins loin
et la situation sur le front est stable ..sauf pour Nico qui éprouve de nouveau des difficultés pour la marche ...espérons que ce ne soit que le temps humide !

Bien sûr tout cela désorganise notre rythme de vie...et donc pour vous de publication

Heureusement Noel pointe son nez ...et avec lui un repos bien mérité pour nos vaillants "publicateurs.". dont je suis très satisfait de l’assiduité... une qualité rare que nous aimons à cultiver à l’ermitage

Et la neige n’est point encore là ! OUF !

Vraisemblablement il n’y a qu’à Durban où l’on pense que tout va bien pour le meilleur des mondes et qu’il est inutile d’agir
évidement ce sont les pays les plus pauvres qui paieront encore une fois pour les riches
par les inondations des deltas où ils vivent ou la désertification grandissante ...et on ne parle même pas de l’appauvrissement de la microfaune des sols qui va conduire prochainement à des rendements de plus en plus faibles pour nourrir une population sans cesse grandissante

Les nantis eux jouent à l’autruche ne s’inquiétant que de leurs note financières et le nez collé sur leurs statistiques ne voient pas que le mythe européen est mort, l’euro déjà aux poubelles de l’histoire et que de futurs conflits gravissimes sont en préparation

Curieux de voir que les états qui a l’origine se sont formés pour protéger les plus faibles, assurer une meilleure vie collective et donc une meilleure circulation des productions et des richesses se sont muées progressivement en des systèmes figées qui veulent tout contrôler , tout normaliser, tout ficher... au profit de certains "qui croient savoir"
abandonnant tout ce qui est social, non producteur de biens
s’appropriant des espaces, des terres, des lettres et des peintures bref la culture au sens noble du mot
ornementant ceux-ci de toute une panoplie d’interdits

Bref des sociétés elles aussi à revoir et des technocrates à envoyer d’urgence aux champs ou à la rizière pour voir de quoi est fait leur pitance et touchent les contingences humaines...au lieu d’affabuler sur des considérations verbalisantes

si au moins il y avait des projets pour animer ces masses collectives

mais il n’y en a pas ? ...alors foutez leur la paix avec vos contrôles et vos règlements et mourrez d’indigestion !

bon débarras !

Dernier en date un conflit que Jess a eu sur le net avec le metteur en scène de "En tu Ausencia" ...un film qui date un peu mais dont l’auteur ne veut céder aucun pouce
comme si sa création ( qui soi-disant l’a conduit à la ruine) était ex nihilo et n’était pas consciemment ou inconsciemment un emprunt à un ensemble culturel dont il fait partie...et qu’il a reçu gratuitement
comme s’il possédait les paysages , les animaux ou les bâtisses de ce film
comme si il pouvait monnayer la beauté et le talent d’un jeune garçon
et de poser ainsi des barbelés de plus sur le net

Mais lui a répondu Jess la culture vient d’on ne sait d’où et souffle où elle veut gratuitement
et c’est une grave faute de vouloir se l’approprier et de la confisquer au détriment des autres
ou de l’échanger contre quelques sesterces
comme le font les marchands de tableau ou ceux qui posent des droits sur la musique ancienne et spéculent dessus

Les artistes doivent être sponsorisés certes mais non pas établir des sinécures financières qui excluent ceux qui sont dépourvus de moyens d’accès à la Culture

La Culture , les arts tout comme l’ensemble des connaissances font partie d’un patrimoine commun... celui des hommes et des femmes de ce monde, elle nous vient de ceux qui ont créé ou étudié , découvert aussi avant nous et nous devons la transmettre aussi gratuitement que nous avons reçu

Nous devons défendre cette idée en une époque ou tout s’achète et tout se vend... même désormais les semences...et pourquoi pas l’air que nous respirons ?

C’est une question de patrimoine culturel et de biens essentiels à l’humanisation et au développement de tout homme...et tout homme doit yavoir accès librement

Allez à bientôt

Bon Dimanche !

ff+


Je vous écrirai avant Noêl pour vous indiquer les résultats de nos bilans de santé et nos projets pour l’avenir