Bulletin de l’Ermitage

Accueil > Là où seule la musique permet d’aller... > Grandes synthèses musicales > Ambronay : Ferveur et extase

Là où seule la musique permet d’aller (Nouvelle Serie)

Ambronay : Ferveur et extase

mardi 1er novembre 2011, par Brenda, frere francois, Jess, Kylian, Kevin et Jérémy, Nat et Nico

*** REPOST suite à une censure inadmissible de YOU TUBE

VIVE la liberté de la culture Vive le NET LIBRE ! ***

Ambronay est un petit village de l’ain situé à une cinquantaine de Km de Lyon, non loin du Bugey et d’Ambérieu

On y trouve une belle abbaye fondée au début du IXe siècle par Barnard et rattachée à la Règle de saint Benoît. Elle jouissait d’une totale souveraineté au XIe siècle, ne dépendant que de Rome. Son rayonnement s’étendait sur un territoire important comprenant 44 paroisses, 21 prieurés et 9 doyennés.

Placée au cœur des luttes frontalières entre le Dauphiné et la Savoie, l’Abbaye devait se défendre. C’est pourquoi, en 1282, l’abbé Jean de la Beaume choisit de se mettre sous protection savoyarde. Au fil du temps et avec l’arrivée des abbés commendataires, les moines prirent quelques libertés et délaissèrent les principes de la vie en communauté.

Cependant, en 1652, l’Abbaye d’Ambronay fut rattachée à la Congrégation des Bénédictins de Saint-Maur. Renouant avec la vie monacale, les mauristes rénovèrent et transformèrent les bâtiments.

À la Révolution, la Constitution Civile du Clergé décrèta que les communautés religieuses n’ayant ni vocation d’éducation ni de charité étaient inutiles. La communauté fut dispersée dès 1791 et l’abbatiale jusqu’alors réservée aux moines devint l’église paroissiale. Les bâtiments changeant d’affectation devinrent tour à tour prison, logements individuels, hospice, école, lieu de garnison, logements sociaux, etc.

En 1889, le classement de l’abbatiale amorçât une politique de protection et de restauration du site. Le département de l’Ain rachètant peu à peu l’ensemble des bâtiments conventuels.

En 1980, l’association Art et Musique crée le Festival d’Ambronay autour de la diffusion puis de la production de concerts de musique ancienne et baroque. Aujourd’hui, implanté dans l’Abbaye, le Centre culturel de rencontre d’Ambronay est à la convergence des enjeux patrimoniaux et de création artistique.

Tous les automnes se tient là un festival de musique baroque qui est renommé comme celui que nous vous offrons et qui vous invite à méditer avec Ferveur et extase en ce jour de Toussaint

puis

http://youtu.be/goF7EmP5BWM

http://youtu.be/3FNDR1-pm2g

http://youtu.be/Gg-sIqsQ-wY

http://youtu.be/Rhb8QSjgXd0

http://youtu.be/_Jx3o_zrt6c

http://youtu.be/qWB1XvWkD2Q

http://youtu.be/pIz-og78Ku0

http://youtu.be/lIAVR5AjNYw

http://youtu.be/ae7Chb_a6-Y

Joyeuse Toussaint à tous

la communauté de l’ermitage !


Voir en ligne : Notre Channel sur You Tube


contact : rmitte@free.fr